5 intrigantes raisons de ne jamais succomber à la voiture électrique d’Elon Musk – vous ne croirez pas ce qu’elles cachent!

Sommaire :

Acheter une Tesla : quand le rêve tourne au cauchemar

Acheter une Tesla est le rêve d’un grand nombre d’amateurs de voitures. Mais pour quelques malchanceux, l’expérience peut tourner au désastre. Focus.

Ces histoires qui entachent la réputation de Tesla

Tesla a révolutionné le marché de l’automobile en popularisant la voiture électrique. Après les Model S et Model X, ce sont désormais les Model 3 et Model Y qui écrasent tout sur leur passage. En 2023, la firme américaine a vendu presque 500 000 Model 3 et plus de 700 000 Model Y !

Cette réussite ne s’est néanmoins pas faite sans quelques accrocs qui ont pu, parfois, entacher la réputation du constructeur. Encore aujourd’hui, des utilisateurs témoignent de mésaventures souvent hors du commun. Voici quelques histoires, heureusement rares, qui pourraient presque vous faire remettre en cause l’envie d’acheter une Tesla.

A lire aussi : La batterie des voitures Tesla serait la plus durable du marché… mais c’est Tesla qui le dit

Vous pourriez conduire la voiture de quelqu’un d’autre sans vous en rendre compte

C’est, du moins, ce qui est arrivé à Rajesh Randev, heureux propriétaire d’une Tesla vivant au Canada. Le 7 mars dernier, Rajesh a pris, comme tous les matins, le volant d’une Model 3 blanche. Problème : ce n’était pas la sienne.

Sans doute moins réveillé qu’à l’accoutumée, il lui aura fallu une quinzaine de minute et surtout un étrange SMS pour lui mettre la puce à l’oreille : « Est-ce que vous conduisez une Tesla ? », suivi d’un deuxième message : « Je pense que vous conduisez la mauvaise voiture ».

Tout s’explique alors pour Rajesh : l’éclat sur le pare-brise qu’il n’avait jamais vu, où le câble de recharge qui n’est pas à son emplacement habituel. Il a finalement pu ramener la voiture à son véritable propriétaire sans encombre.

Mais cette histoire pose question : comment Rajesh a-t-il pu déverrouiller une autre voiture que la sienne simplement grâce à l’application Tesla ? Est-ce que le système de verrouillage des Tesla est réellement sûr ? Fort heureusement, ce phénomène reste très rare. Mais on espère que Tesla donnera des explications, et surtout, une mise à jour de sécurité.

En savoir plus  Promos époustouflantes sur Amazon : 2 minis PC à prix cassés avec Geekom ! Ne ratez pas le Black Friday !
Image Rajesh Tesla
Dans une vidéo postée sur les réseaux, Rajesh a montré qu’il pouvait toujours déverrouiller la voiture de son compagnon d’infortune

Vous pourriez vous retrouver bloquer à l’intérieur

Le Youtuber Tom Exton ne s’y attendait pas en récupérant son Model Y flambant neuf : après une quinzaine de minutes de route, la voiture lui a ordonné de se garer en urgence car elle était en train de s’éteindre. Le youtubeur s’est finalement retrouvé bloqué à l’intérieur sans pouvoir ouvrir les portes.

Et s’il a pu ouvrir sa portière grâce au mécanisme de secours, cette manipulation lui aura valu une vitre cassée. Une journée à oublier, donc, pour Tom Exton, qui s’est retrouvé à attendre plus de deux heures le service d’assistance.

Le remplacement de la batterie pourrait vous coûter 18 000 euros

Au Canada, Mario Zelaya possesseur d’une Tesla Model S de 2013 a vu sa voiture totalement verrouillée du fait d’une batterie HS. Tesla lui aurait alors annoncé un tarif de 26 000 dollars canadiens (soit environ 18 000 euros) pour le remplacement complet de la batterie. Un montant qui n’a pas manqué d’énerver le propriétaire. Il aurait alors déclaré qu’il n’achèterait plus jamais de Tesla.

Cette histoire reste néanmoins un cas isolé. Selon une récente étude réalisée par Reccurent Auto, Tesla fait, au contraire, partie des meilleurs constructeurs en termes de longévité des batteries. On remarque d’ailleurs que si la Model S voit sa capacité grandement diminuer au fil des kilomètres (en particulier la version 100 kWh), les autres modèles du fabricant américain s’en sortent beaucoup mieux. Tesla s’est d’ailleurs récemment associé au géant chinois BYD pour proposer des batteries toujours plus perfectionnées.

Sur le même sujet : Tesla : la 1ʳᵉ voiture autonome sans chauffeur annoncée pour 2023, c’est possible ?

Des conducteurs de Tesla s’endorment au volant

En créant l’un des Autopilot les plus performants du marché, Tesla a, malgré lui, généré des dérives potentiellement dangereuses. Certains conducteurs ont pris la fâcheuse tendance à s’endormir au volant au beau milieu de voies rapides. Pourtant, le fabricant américain multiplie les dispositifs et les mises à jour pour rendre l’Autopilot le plus sûr possible.

Pour l’heure, les exemples de conducteurs endormis au volant de leur Tesla sont légion sur le net.

En savoir plus  La prochaine MAJ d'iPhone révolutionne les appels de groupe : une expérience inégalée !
Image Tesla endormie
Les Tesla seraient-elles soporifiques ?

En France, seule la conduite autonome de niveau 2 est, pour le moment, autorisée, obligeant le conducteur à garder les mains sur le volant. Mais à partir du 1er septembre 2023, la conduite autonome de niveau 3 devrait être autorisée.

Les Tesla accélèrent parfois toutes seules ?

Les images de la mésaventure de ce taxi suédois sont impressionnantes, on y voit son Model Y dévaler une rue qui paraît piétonne à vive allure avant de finir sa course dans un muret. Selon le conducteur, sa voiture aurait accéléré toute seule. Même histoire, mais cette fois sur un ferry, ou une Tesla aurait accéléré subitement, causant des dommages à de nombreux véhicules.

Pourtant, dans les deux cas, la police n’a trouvé aucune preuve de dysfonctionnement du véhicule. Alors défaut de la voiture, ou erreur du conducteur ? On pencherait plutôt pour la deuxième option. Et oui, la voiture électrique ne fait pas disparaître les erreurs d’étourderie, et n’empêche pas d’appuyer sur l’accélérateur au lieu du frein par inadvertance.

Image Tesla en excès de vitesse
Heureusement, plus de peur que de mal pour ce taxi suédois

La direction du volant se bloque

Il s’agit du plus récent des problèmes. Selon une enquête de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), 280 000 modèles de véhicules Tesla pourraient être touchés par un problème de direction.

L’organisme a recensé 12 plaintes d’utilisateurs qui auraient perdu le contrôle de leur véhicule. Celle-ci se matérialiserait de deux manières différentes :

  • Une perte de puissance dans 7 cas sur 12.
  • Une incapacité à bouger le volant dans les 5 cas restants.

« La direction est bloquée en position droite uniquement pendant la conduite. »

Une des plaintes rapportée par The Verge.

Il faut toutefois noter que Tesla n’est pas la seule marque de véhicule électrique à devoir en rappeler de temps en temps : par exemple, Ford avait dû rappeler près 900 000 modèles F150 pour des alertes et coup de freins d’urgence intempestifs. L’avantage de Tesla à ce niveau-là est que la plupart des défauts peuvent être réglés à distance via une mise à jour du logiciel.

En savoir plus  Adieu migraines ! Découvrez 5 astuces étonnantes pour dire adieu aux maux de tête grâce à votre smartphone.
Image problème direction Tesla
Un exemple de frein fantôme sur une Tesla.

Retrouvez aussi : l’IA des voitures Tesla tenterait de vous tuer selon le cofondateur d’Apple

Aymeric du blog Les meilleures comparatifs et avis