Découverte cosmique incroyable : plongez dans l’univers mystérieux de cet objet émettant une lumière éblouissante et clignotante ! Véritable phénomène interstellaire à couper le souffle, vous ne croirez pas vos yeux !




Une étoile mystérieuse

Sommaire :

Une étoile mystérieuse ou un OVNI d’origine extra-terrestre qui a oublié d’éteindre son clignotant ?

Depuis quelques années et grâce à l’arrivée des télescopes toujours plus performants, les découvertes spatiales se multiplient. Et pourtant, celle que nous allons vous rapporter date de 1988. Mais, plus le temps passe et plus le mystère s’épaissit à propos de celle-ci. Elle concerne une étoile mystérieuse, baptisée GPM J1839-10.

Une lumière qui clignote toutes les vingt-et-une minutes

En 1988, les scientifiques découvrent une lumière mystérieuse qui clignote toutes les vingt-et-une minutes exactement. Celle-ci est localisée à 15000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de l’Écu de Sobieski. À l’époque, ces derniers ne s’affolaient pas puisque ce type de lumière clignotante n’est pas rare venant du fin fond de l’univers. Cependant, les phénomènes de ce genre restent temporaires. Ce qui n’est pas le cas de notre lumière, qui n’a donc pas cessé de clignoter depuis désormais 35 ans.

Pulsar, magnétar ou naine blanche

Au début, les scientifiques ont catégorisé cette lumière en tant que pulsar. Les pulsars sont des étoiles à neutrons qui tournent très vite sur elles-mêmes et émettent un rayonnement électromagnétique qui balaye l’espace. Sur Terre ou sur n’importe quel point précis de l’Univers, un pulsar est capté sous la forme d’un clignotement. Néanmoins, à cause de la rotation très rapide des pulsars, l’intervalle de temps entre chaque clignotement devrait être très court, en général moins d’une minute. Voilà pourquoi GPM J1839-10 avec ses intervalles de 21 minutes ne devrait finalement pas être un pulsar.

En savoir plus  La révolution tant attendue de la visioconférence : disparue sans laisser de traces ou est-elle à la conquête de notre nouveau monde ? Découvrez ce qui s'est réellement passé !

Alors, serait-elle un magnétar ? Un magnétar est une étoile à neutrons qui possède un champ magnétique très intense, qui émet des radiations de très haute énergie. Néanmoins, cette hypothèse a également très vite été écartée puisque GPM J1839-10 n’émet pas de rayon X ou de rayon Gamma. De plus, les magnétars n’ont en général qu’une assez courte durée de vie, en général pas plus de trois ans. À titre de rappel, notre étoile mystérieuse est là depuis au moins 35 ans.

La dernière hypothèse en date – et finalement la plus plausible – est donc celle d’une naine blanche. Ce type d’objet céleste est issu de la mort d’une étoile, ce qui pourrait expliquer la faible rotation qui correspond à l’intervalle de lumière perçu depuis notre planète. Néanmoins, les scientifiques ne peuvent pas vraiment le confirmer puisque les connaissances sur les daines blanches sont très faibles en ce jour. Ce qui va encore laisser planer le doute, sûrement pendant encore quelques années.


Aymeric du blog Les meilleures comparatifs et avis
Les derniers articles par Aymeric du blog Les meilleures comparatifs et avis (tout voir)
En savoir plus  Transformer votre playlist Spotify en un chef-d'œuvre musical époustouflant : Découvrez comment la migrer d'un compte à un autre en un simple clic !