Révélée : La méthode géniale pour ranimer votre console en panne et repartir en quelques secondes !

Sommaire :

Comment réparer une Nintendo Switch qui ne s’allume pas

Il n’y a sans doute rien de plus agaçant qu’une console de jeux qui refuse de s’allumer. Mais si votre Nintendo Switch fait la difficile, nous avons quelques solutions.

En effet, il y a plusieurs facteurs qui peuvent entrer en compte lorsqu’un tel problème se manifeste. Faisons donc le point, en nous penchant sur les cas de figure les plus répandus pour vous éviter des dépenses inutiles.

Sur le même sujet : Nintendo Switch Pro / 4K / Switch 2 : toutes les rumeurs

Pourquoi votre Nintendo Switch rechigne-t-elle à l’allumage ?

Avant de trouver des solutions pour que vous puissiez reprendre votre partie de Hogwarts Legacy dans les plus brefs délais, il faut d’abord identifier la cause du problème. Eh oui, comme dans tous les domaines, il n’y a pas de fumée sans feu…

Un problème de chargeur ?

Dans la plupart des cas, le bug survient après une longue période sans charge de la console. Si vous laissez sa batterie à plat pendant plusieurs mois, il y a donc de fortes chances qu’elle refuse de démarrer. Et pour éviter d’en arriver là, il est important de charger régulièrement la Nintendo Switch (y compris lorsque vous ne comptez pas l’utiliser).

De plus, vérifiez bien que le chargeur de votre console réponde bien aux exigences minimales requises par Nintendo, dans le cas où il s’agirait d’un accessoire tiers. Pour rappel, la Switch est compatible avec l’USB Power Delivery sur USB-C en 18 W pour la charge rapide, et 45 W minimum pour la station d’accueil. À trop vouloir faire des économies, on peut vite se retrouver avec un appareil bon à jeter…

Gare aux mauvaises surprises avec les chargeurs bas de gamme
Gare aux mauvaises surprises avec les chargeurs bas de gamme

Un problème de station d’accueil ?

Cela peut aussi venir d’un problème de placement sur votre station d’accueil pour le chargement : tant que le voyant LED vert ne s’allume pas, la console ne se recharge pas. Pour vérifier que cette même station de charge soit bien fonctionnelle, le mieux reste encore de tester le chargement avec un câble pour comparer l’efficacité des deux appareils. Et enfin, attendez au moins une heure avant de débrancher votre Switch, et trois heures pour qu’elle atteigne 100% de charge.

Au passage, n’hésitez pas à renifler l’adaptateur à la recherche d’une potentielle odeur de brûlé, et vérifiez bien qu’il ne comporte pas de dommages matériels (fils dénudés, effilochés ou coupés). Les défaillances peuvent être plus fréquentes avec les accessoires tiers qu’avec ceux d’origine, donc soyez méfiants en cas de dysfonctionnement.

Mais si cette habitude de chargement régulier se fait trop rare et que votre console refuse soudainement de s’allumer, ne paniquez pas pour autant. En effet, il existe une astuce très simple qui permet de la réparer pour trois fois rien !

Pas la peine de paniquer : nous sommes là pour vous aider à réparer votre Nintendo Switch
Pas la peine de paniquer… Nous sommes là pour vous aider à réparer votre Nintendo Switch

Le hard-reset : une méthode qui fonctionne (presque) à tous les coups

Pour que votre Switch puisse reprendre de belles couleurs, il va falloir la réanimer. Non pas avec un massage cardiaque, mais avec une solution de secours qui permet de réinitialiser la console de Nintendo : le hard-reset.

Cette astuce n’est sans doute pas la plus répandue, mais c’est l’une des plus efficaces. Elle nous vient d’ailleurs tout droit de la chaîne YouTube de Vega TV Mike, expert dans la réparation de consoles de jeux.

En savoir plus  Bob, le top mini lave-vaisselle, à moins de 350€ avec code promo exclusif ! Magnétisez les clics avec cette déclaration étonnante.

Et pour rassurer les plus frileux d’entre vous : sachez que vous n’aurez pas besoin d’éventrer votre machine pour qu’elle puisse démarrer à nouveau. En effet, il n’y aura qu’à suivre ces 4 grandes étapes, presque aussi simples que le montage d’un meuble Ikea :

  • Tout d’abord, branchez la Nintendo Switch sur son dock et observez l’allumage de la LED verte. Si celle-ci s’allume ne serait-ce qu’un instant, bonne nouvelle : votre console peut encore être sauvée.
  • Par la suite, vous n’aurez qu’à laisser l’appareil en charge pendant 24 heures, ni plus ni moins. Et même si sa charge atteint les 100 % avant ce délai, laissez-là tout de même branchée. On n’est jamais trop prudents…
  • Pour continuer, il vous faudra ôter la carte SD et les Joy-Cons de la console, en ne gardant plus que l’écran central. Une fois la console dénuée de ces éléments, appuyez simultanément sur les boutons de « volume + » et « ON / OFF » pendant 30 secondes. C’est long, mais la récompense vous attend au bout de l’effort.
  • Et après avoir relâché les deux commandes durant 4 secondes, il vous faudra les presser à nouveau pendant 10 secondes. L’impression de tourner en rond se transformera vite en bonheur, lorsque votre Nintendo Switch reprendra vie sous vos yeux ébahis !

Au cas où cette méthode ne fonctionnerait pas – en raison d’un problème logiciel qui empêche le commutateur de s’allumer, par exemple – sélectionnez simplement « Mettre à jour le système ». Cette manipulation devrait suffire à libérer la fonction de réinitialisation, qui effacera toutes les données de la console mis à part les sauvegardes de jeux (prenez garde de sélectionner la bonne option). Voilà déjà une petite consolation, surtout après les centaines d’heures passées sur The Legend of Zelda.

C'est quand même mieux lorsqu'elle fonctionne, cette Nintendo Switch
C’est quand même mieux lorsqu’elle fonctionne cette Nintendo Switch

Et sur les versions plus récentes de la Switch ?

Sur la Nintendo Switch Lite

La méthode du « hard-reset » que nous venons de présenter fonctionne sur la console de base, mais ce n’est pas forcément le cas de ses déclinaisons plus récentes. La Nintendo Switch Lite, par exemple, sera insensible à cette technique de réanimation.

Si vous possédez cette version spécifique de la console, il existe néanmoins une autre méthode tout aussi efficace que le hard-reset de base. Cette dernière vous permettra également de la réinitialiser dans son « mode d’usine », comme si elle sortait de sa boîte pour la première fois.

Une fois de plus, il n’y a rien de bien compliqué pour redonner vie à votre chère Nintendo Switch Lite, et cela se limite à 3 étapes.

  • Dans un premier temps, il vous faudra simplement éteindre la console en restant appuyer sur le bouton « ON / OFF ».
  • Une fois cette action terminée, vous n’aurez qu’à en faire de même avec les boutons de volume « + » et « -«, en les maintenant appuyés simultanément.
  • Et enfin, il vous suffira d’allumer votre console comme vous l’avez toujours fait auparavant. Trois options s’afficheront alors : « Mettre à jour la console« , « Réinitialiser la console sans effacer les données de sauvegarde » et « Réinitialiser la console« . À vous de choisir celle qui vous convient le mieux.
En savoir plus  Stanford révèle les secrets de la glace ultrachaude dans une déclaration saisissante pour attirer les clics.
Une Nintendo Switch Lite qui ne s’allume pas ne sert pas à grand chose…

Sur la Nintendo Switch OLED

La Switch OLED a, elle aussi, son propre mode de fonctionnement. Si vous avez déjà essayé de la charger, de la réinitialiser avec le « hard-reset » (même méthode que pour la Switch Lite) et d’installer les mises à jour les plus récentes, mais que rien n’y fait, il faut alors procéder à d’autres vérifications.

Premièrement, testez l’adaptateur secteur avec et sans le dock. Vous pourrez également brancher votre chargeur sur un autre appareil, afin de vérifier que le problème ne vient pas de la base de chargement, mais bel et bien de votre Nintendo Switch OLED.

Et si c’est le cas, il peut aussi s’agir d’un bug d’affichage provenant de l’écran. Pour en avoir le cœur net, rien de plus simple : si la dalle ne s’allume pas en mode portable, que la diode LED reste éteinte, mais que votre TV affiche l’interface de la Switch OLED une fois placée sur le dock, cela signifie que le problème vient de l’écran.

Qu’elle semble bien triste, cette Switch OLED cantonnée sur son dock…

Pour qu’il se remette à fonctionner, il suffit parfois de déconnecter la console de son dock, d’y brancher les Joy-Cons et de la relier à l’adaptateur secteur de sa base. Dans ce cas, le problème vient soit de la batterie, soit des mises à jour non installées.

Et pour éviter de retrouver le même cas de figure dans un futur proche, laissez votre console en charge pendant au moins 30 minutes, puis téléchargez les dernières mises à jour.

Des mises à jour problématiques ?

Enfin, il existe une dernière situation assez récurrente pour les joueurs de Switch. Lors de certaines mises à jour, la console peut être amenée à s’éteindre pour diverses raisons, puis refuser de s’allumer à nouveau.

Si cela vous arrive, pas de panique : il vous suffira d’allumer la Switch OLED avec le mode « sans échec », en pressant les boutons de volume et « ON / OFF » simultanément. L’interface vous proposera ensuite de « refaire la mise à jour », une fois que la console sera chargée ou branchée sur une prise secteur.

C’est quand même mieux lorsqu’elle fonctionne cette Nintendo Switch

Et que faire si rien ne fonctionne ?

Admettons que la console rechigne toujours à l’allumage, malgré toutes vos tentatives désespérées. Dans ce cas, il s’agit probablement d’une panne qui nécessite l’intervention d’un technicien. Voici d’ailleurs quelques pannes récurrentes chez les joueurs de Nintendo Switch, et leurs causes potentielles:

  1. Pas d’image ni de son sur la TV, malgré un clignotement vert de la console lorsqu’elle est posée sur son dock (problème de carte mère).
  2. Pas de chargement avec l’adaptateur secteur (connecteur de charge défaillant) .
  3. Écran bleu sur la TV, et console qui refuse de s’allumer (problème de carte mère).
  4. Image et son sur la TV, mais pas d’affichage sur la console (problème d’écran).
  5. Écran figé à plusieurs reprises (problème de carte mère).

L’intervention sur la carte mère vous coûtera une centaine d’euros en moyenne, contre 70 € pour le connecteur USB-C et 80 € pour l’écran. Cette facture peut vous sembler élevée, certes, mais elle piquera toujours moins que si vous achetiez une nouvelle console plein pot

En savoir plus  Rejoignez la révolution Geek Tech qui va vous propulser vers l'infini et au-delà ! 💥🚀🎮

Et si jamais vous avez la main bricoleuse, il existe de nombreux tutos très instructifs sur YouTube. Avec de belles petites économies en prime.

C’est quand même mieux lorsqu'elle fonctionne, cette Nintendo Switch
C’est quand même mieux lorsqu’elle fonctionne, cette Nintendo Switch

Questions Fréquentes sur la Nintendo Switch

Pourquoi choisir la Switch au lieu d’une autre console ?

La Nintendo Switch est sans doute l’une des meilleures consoles de jeux pour s’amuser en famille ou entre amis. La variété des licences proposées (Super Mario Bros, The Legend of Zelda, Pokemon…) plaira d’ailleurs aussi bien aux adultes qu’aux plus jeunes, qui pourront y jouer aussi bien dans leur salon qu’en extérieur.

Combien coûte la Nintendo Switch à l’heure actuelle ?

En octobre 2023, on peut trouver la Nintendo Switch OLED 2023 (64 Go) au prix de 299 €. La version de 2017 est quant à elle vendue à 269 €, contre 179 € pour la Switch Lite.

Quelle est la durée de vie moyenne d’une Nintendo Switch ?

D’après les estimations du fabricant, la Nintendo Switch peut tenir jusqu’à sept ans. Tout comme ses concurrentes actuelles, la PS4 et la Xbox One, en attendant la sortie de la Switch 2 face aux PS5 et Xbox Series X.

Aymeric du blog Les meilleures comparatifs et avis